EXPO novembre 2012 - Claude BACHELERIE
        
EXPO novembre 2012
Jusqu’au 10 novembre la galerie le « Temps d’un regard » du studio Sépia accueille le travail de Claude Bachelerie pour son exposition « ça bouge ».
Autodidacte et amateur passionné Claude Bachelerie est tombé dans l’objectif comme beaucoup, avec le vieil appareil de son père. Une passion sanguine, qui a eu des hauts et des bas, des creux et des bosses. Et puis un jour, le déclic s’est réveillé plus intensément au contact d’amis photographes. De thèmes en discussions il a aiguisé son œil sur les balcons vichyssois, les détails enneigés, et les lumières du jour couchant. Fort de critiques constructives et de motivation collective, il s’est fait plus précis, se créant l’univers collant à son œil. Il livre aujourd’hui un travail singulier, fruit d’une intense recherche autour du mouvement. Figer le mouvement ? Quelle curieuse idée... Capter une fuite, un pied qui s’éloigne, un exercice complexe qui demande une réelle maîtrise technique. D’abord posté dans les foules, sur les pas des inconnus, Claude Bachelerie a saisi les mouvements des rues, des portions de choses, des vues de semelles et des traces s’enfuyant. Puis la technique a évolué, en baissant la vitesse d’obturation et en bougeant lui aussi, il a créé un double mouvement, et un effet flouté maîtrisé. Alors de ces photos on aperçoit des formes, des fragments presque abstraits et une pointe de netteté, toujours, pour se raccrocher. Des danseuses aquarellées que l’on voit tournoyer, échapper aux limites du cadre et du papier. L’artiste nous emmène à voir plus loin, derrière, au bout, juste à côté et à s’interroger sur ses formes étonnantes jamais tout à fait dominées.
A voir jusqu’au 10 novembre. Visite libre aux heures d’ouverture du studio Sépia tous les jours du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h. Renseignements au 04 70 31 66 10
A noter le travail de Claude Bachelerie est à voir sur clbach.com
Article écrit par Bénédicte ROLLET
Top